Cité de la poussière rouge

Cité de la poussière rouge

traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fanchita Gonzalez Batlle
  • Date de parution : 7 mars 2013
  • 12 x 18 cm - 224 pages
  • ISBN : 9782867466656
  • 9,50 €
  • Version numérique - acheter
  • 9,49 €
  • ISBN ePub : 9782867466670

Shanghai, cité de la Poussière Rouge. Dans cet ensemble de maisons traditionnelles, les habitants aiment se réunir dans l’une des allées pour leur «conversation du soir». De la prise de pouvoir du Parti communiste en 1949 jusqu’à la période actuelle du « socialisme à la chinoise », en passant par la Révolution culturelle, chacun tisse son récit. Travail, précarité, ambition et amour se déclinent selon la grammaire socialiste, car rien n’échappe à l’idéologie. Avec ces nouvelles, Qiu Xiaolong pose un regard pénétrant et lucide sur la Chine contemporaine. Certaines d’entre elles ont été publiées dans Le Monde durant l’été 2008.

À propos

«Aussi efficace que bien des pamphlets.» Le Monde
«Il révèle la schizophrénie d’une Chine toujours sclérosée politiquement, mais qui s’est peu à peu ouverte économiquement.» Le Matricule des Anges
Lire l’article du Shanghai Daily sur la genèse du recueil.

Abonnez-vous à notre lettre d'info