Arène
  • Date de parution : 20 août 2020
  • 14 x 21 cm - 432 pages
  • ISBN : 9791034903092
  • 22,00 €
  • Version numérique - acheter
  • 16,99 €
  • ISBN ePub : 9791034903108
  • ISBN PDF : 9791034903115

Benjamin Grossman veut croire qu’il a réussi, qu’il appartient au monde de ceux auxquels rien ne peut arriver, lui qui compte parmi les dirigeants de BeCurrent, une de ces fameuses plateformes américaines qui diffusent des séries à des millions d’abonnés. L’imprévu fait pourtant irruption un soir, banalement: son téléphone disparaît dans un bar-tabac de Belleville, au moment où un gamin en survêt le bouscule. Une poursuite s’engage jusqu’au bord du canal Saint-Martin, suivie d’une altercation inutile. Tout pourrait s’arrêter là, mais, le lendemain, une vidéo prise à la dérobée par une lycéenne fait le tour des réseaux sociaux. Sur le quai, les images du corps sans vie de l’adolescent, bousculé par une policière en intervention, sont l’élément déclencheur d’une spirale de violences. Personne n’en sortira indemne, ni Benjamin Grossmann, en prise avec une incertitude grandissante, ni la jeune flic à la discipline exemplaire, ni la voleuse d’images solitaire, ni les jeunes des cités voisines, ni les flics, ni les mères de famille, ni les travailleurs au noir chinois, ni le prédicateur médiatique, ni même la candidate en campagne pour la mairie. Tous captifs de l’arène: Paris, quartiers Est.
Négar Djavadi déploie une fiction fascinante, ancrée dans une ville déchirée par des logiques fatales.

À propos

«Brillant et foisonnant.» Le un – Librairie La Galerne Le Havre
«Arène est une pure réussite. Ce livre est d’une précision diabolique.»Page des libraires – Le Carnet à spirales Charlieu
«Une fresque sociale enlevée.» L’Obs
«Un thriller urbain orchestré à la façon d’une série Netflix et mené d’une écriture haletante.» La Vie
«Un instantané de la France d’aujourd’hui. Implacable et fascinant.» Biba
«Un roman choral mené à cent à l’heure.» Le Soir
«Aussi politique que romanesque.» La Libre Belgique
«C’est vif, sombre et terriblement addictif : à la façon d’une série Netflix!» Avantages
«L’écrivaine dépeint, au moyen d’une langue caméléon qui se coule dans toutes les strates de la société, un monde fulgurant où le virtuel a supplanté le réel.» Lire
«Elle scrute les mécanismes de l’info, tout en interrogeant la notion de vérité quand elle devient fiction.» La Semaine
«Arène est une fresque, une réflexion profonde, crue, juste, sur nos rapports à l’image, à l’illusion, à la manipulation de masse.» Quatresansquatre
«Une vraie claque!» Mediapart
«Incontournable.» Branchésculture
«Arène confirme la naissance d’une grande auteure.» Bulles de culture
«Elle déploie une fiction fascinante, ancrée dans une ville déchirée par des logiques fatales.» Sens critique
«Arène tend à notre société un miroir tragique.» Parutions.com
«Une critique sociale corrosive.» Livres Hebdo

Abonnez-vous à notre lettre d'info