Arène
  • Date de parution : 20 août 2020
  • 14 x 21 cm - 432 pages
  • ISBN : 9791034903092
  • 22,00 €
  • Version numérique - acheter
  • 16,99 €
  • ISBN ePub : 9791034903108
  • ISBN PDF : 9791034903115

Benjamin Grossman veut croire qu’il a réussi, qu’il appartient au monde de ceux auxquels rien ne peut arriver, lui qui compte parmi les dirigeants de BeCurrent, une de ces fameuses plateformes américaines qui diffusent des séries à des millions d’abonnés. L’imprévu fait pourtant irruption un soir, banalement: son téléphone disparaît dans un bar-tabac de Belleville, au moment où un gamin en survêt le bouscule. Une poursuite s’engage jusqu’au bord du canal Saint-Martin, suivie d’une altercation inutile. Tout pourrait s’arrêter là, mais, le lendemain, une vidéo prise à la dérobée par une lycéenne fait le tour des réseaux sociaux. Sur le quai, les images du corps sans vie de l’adolescent, bousculé par une policière en intervention, sont l’élément déclencheur d’une spirale de violences. Personne n’en sortira indemne, ni Benjamin Grossmann, en prise avec une incertitude grandissante, ni la jeune flic à la discipline exemplaire, ni la voleuse d’images solitaire, ni les jeunes des cités voisines, ni les flics, ni les mères de famille, ni les travailleurs au noir chinois, ni le prédicateur médiatique, ni même la candidate en campagne pour la mairie. Tous captifs de l’arène: Paris, quartiers Est.
Négar Djavadi déploie une fiction fascinante, ancrée dans une ville déchirée par des logiques fatales.

À propos

La presse

«Quatre cents pages sous tension, aussi intenses que denses.» Le Monde
«Un roman choral d’une maîtrise digne de la Philharmonie.» France Inter Popopop
«Un texte brutal et pourtant intimiste, qui parle de manipulation sociale mais aussi de combats pour survivre avec les moyens du bord.» Télérama
«Une Claque.» France 5 La Grande Librairie
«Une fresque sociale enlevée.» L’Obs
«Un thriller urbain orchestré à la façon d’une série Netflix et mené d’une écriture haletante.» La Vie
«Un instantané de la France d’aujourd’hui. Implacable et fascinant.» Biba
«En se glissant dans l’intimité de ses protagonistes, Négar Djavadi nous livre une peinture tout en tensions et en nuances d’un mode urbain blafard, d’une France à bout de souffle.» Le Matricule des anges
«Un roman choral mené à cent à l’heure.» Le Soir
«Une fresque ample, portrait d’une époque saturée d’écrans et d’informations, parfois fausses.» L’Humanité
«Aussi politique que romanesque.» La Libre Belgique
«C’est vif, sombre et terriblement addictif : à la façon d’une série Netflix!» Avantages
«Négar Djavadi met en lumière un Paris, une France, un modèle occidental à bout de souffle.» Ouest France
«L’écrivaine dépeint, au moyen d’une langue caméléon qui se coule dans toutes les strates de la société, un monde fulgurant où le virtuel a supplanté le réel.» Lire
«Elle scrute les mécanismes de l’info, tout en interrogeant la notion de vérité quand elle devient fiction.» La Semaine
«Négar Djavadi fait du roman noir un instrument de lutte. Et de réflexion.» Zibeline
«Arène est une fresque, une réflexion profonde, crue, juste, sur nos rapports à l’image, à l’illusion, à la manipulation de masse.» Quatresansquatre
«Une vraie claque!» Mediapart
«Incontournable.» Branchésculture
«Arène confirme la naissance d’une grande auteure.» Bulles de culture
«Elle déploie une fiction fascinante, ancrée dans une ville déchirée par des logiques fatales.» Sens critique
«Arène tend à notre société un miroir tragique.» Parutions.com
«Une critique sociale corrosive.» Livres Hebdo

Les libraires

«Un coup de maître.» Delamain Paris
«Attention lecture électro-choc ! Arène interroge, dérange et impressionne.» Millepages Vincennes
«Une pure réussite. Ce livre est d’une précision diabolique.» Le Carnet à spirales Charlieu
«Un roman incontournable, d’une actualité bluffante. Bouleversant.» Librairie Ici Paris
«D’une efficacité redoutable, qui n’a rien à envier à David Simon et George Pelecanos, il vous sera impossible de lâcher ce livre!» Mollat Bordeaux
«Lucide et fort. Un grand roman.» Longtemps Paris
«En fine tisseuse de toile, Négar Djavadi piège ses personnages au cœur d’une intrigue complexe et parfaitement pensée.» Furet du Nord Lille
«Fascinant!» Page 189 Paris
«Magistral.» Nouvelle et Cie Bois-Colombes
«Un roman brillant, à lire absolument !» La Galerne Le Havre
«Ce roman est un saisissant instantané de notre société.» Le Divan Paris
«Vif, lucide, et ultra-contemporain. Une réussite absolue.» L’Odyssée Saint-Malo
«Génial!» Le Comptoir des lettres Paris
«À mettre entre toutes les mains.» Bookstore Biarritz
«Une radioscopie de la société française sans partis pris.» Nordest Paris
«Un roman passionnant et terriblement actuel!» M’Lire Laval
«Un roman haletant et électrique.» La Petite Ourcq Paris
«Un rythme dingue, une énergie bouillante, Djavadi c’est explosif !» Passages Lyon
«Livre-monde, reflet de notre société. Fascinant.» Comme un roman Paris
«Un œil sans concession et d’une acuité folle.» L’Autre Monde Avallon
«Un des grands romans de cette rentrée.» La Belle Lurette Paris
«Un roman qui montre, dénonce les dangers des réseaux sociaux et de la vengeance.» 45° Nord Mulhouse
«Une construction brillante et un rythme furioso.» L’Arbre à lettres Paris
«Avec nuances, mais sans concession.» Lulu Mornant
«Plongez d’urgence dans cette spirale puissante et passionnante.» Le Chameau sauvage Toulouse
«Précipitez-vous dans l’Arène.» Librairie Martelle Amiens
«Un roman choral qui se dévore comme une bonne série, un roman explosif qui n’épargne personne.» Pax Liège
«Roman choral à la mécanique parfaite.» Le Cadran lunaire Mâcon
«Une vraie réussite.» Arcanes Châteauroux
«Fascinant roman puzzle, roman-piège!» La Buissonnière Yvetot
«Ce livre coup de poing est une bombe à retardement.» Librairie Gallimard Paris
«Saisissant!» La Mandragore Chalon-sur-Saône
«Passionnant.» La Page suivante Lyon
«Peu de livres bousculent autant. Peu de livres parviennent si bien à donner du sens au chaos de notre monde. Peu de livres déclenchent de telles étincelles d’excitation, d’émotion, d’insurrection, d’intelligence.» Librairie Point-Virgule Namur
«Un talent précieux.» Librairie de Paris Paris
«Un roman explosif.» Librairie Maruani Paris
«Une fiction fascinante.» Fnac Lyon Part-Dieu
«Prodigieusement efficace.» Les Traversées Paris
«Une tension qui rappelle celle d’une série addictive, assortie d’un regard intelligent sur la société.» Léon Durance Nantes
«Une bombe littéraire. Une fresque sociale juste, magistrale.» Livre aux trésors Liège
«Vraiment passionnant!» Un fil à la page Mordelles
«Absolument brillant.» Poivre d’âne La Ciotat
«Totalement ancré dans notre époque, bien construit, il se lit presque comme un thriller.» Fnac Angers
«Négar Djavadi élabore son récit de façon vertigineuse à l’image d’un gigantesque jeu de dominos.» Forum du livre Rennes
«Arène parle de notre monde contemporain, mais également de l’art ancestral de fabriquer une histoire.» Sauts et gambades Dieulefit
«Un récit mené tambour battant !» L’Art de la joie Paris
«La question du pouvoir de l’image tant numérique que sociale se pose dans ce roman avec beaucoup d’acidité, livrant ainsi un véritable thriller urbain.» Pantagruel Marseille

Négar Djavadi devant la caméra de la librairie Mollat au festival des Correspondances à Manosque parle d'Arène
Abonnez-vous à notre lettre d'info