Catalogue à feuilleter
Recherche
 
Lettre d'infos
Votre e-mail


Vous êtes :





   


Sens dessus dessous
Sens dessus dessous

traduit de l’italien par Marianne Faurobert

«Littérature étrangère»
Date de parution : 15-04-2016
14 x 21 cm - 160 pages
isbn : 9782867468155
15 €



 Version numérique
  Prix : 11,99 €
  ISBN ePub : 9782867468209

       COMMANDER

 


Mr. Johnson, le monsieur du dessus, a toujours les lacets défaits et des vestes trouées. Pourtant, c’est un violoniste célèbre qui vit dans le plus bel appartement de l’immeuble, avec vue sur la mer. Anna, la voisine du dessous, partage un petit entresol obscur avec sa fille, taille ses robes dans de vieilles nappes et fait des ménages. Pourtant, elle cache dans ses tiroirs des dessous coquins et des rêves inavoués. Ces deux-là, plus tout jeunes, débordants de désirs inassouvis, étaient faits pour se rencontrer. Dans les escaliers, où montent et descendent des voisins occupés par une farouche quête du bonheur, se tricotent à tous les étages situations rocambolesques, amours compliquées, jalousies absurdes. Mais n’est-ce pas là la clef de voûte de toute vie?
Observatrice indiscrète, pourfendeuse de la normalité, Milena Agus fait la chronique de ce microcosme dans lequel souffle un vent délicieusement frondeur.



À propos

«Le petit théâtre de Milena Agus est une île sur l’île, un écrin à la fois clos et ouvert, où les liens électifs supplantent ceux du sang et offrent l’opportunité d’être soi-même, dans un joyeux désordre qui fait un bien fou.» Elle (lire la suite)
«Son livre savoureux nous murmure que l’anormalité est la norme et le conformisme une maladie de l’âme.» Le Canard enchaîné (lire la suite)
«Comme toujours chez Agus, chacun a son grain de folie.» Le Monde (lire la suite)
«Son grain de folie garde un charme intact.» La Vie (lire la suite)
«Elle invente des personnages aussi fragiles que des brindilles, qui, face aux accidents de la vie, sont comme ouverts à tous les vents et se protègent les uns les autres.» Libération (lire la suite)
«Une allégresse contagieuse et une espièglerie bienvenue.» Le Figaro Magazine (lire la suite)
«Ode à l’anticonformisme, à la fraternité entre les sexes et les génération, c’est aussi une déclaration d’amour à son île natale, à son dialecte. Bienvenue au paradis de Milena Agus.»
La Croix (lire la suite)
«Avec ce regard enchanteur qu’elle porte sur le monde, Milena Agus nous réjouit.» Version Femina (lire la suite)
«Délicat, plaisant, animé par des personnages touchants, attachants d’humanité, son nouveau roman ravira les lecteurs les plus exigeants.» Italie.net 
«Un roman indiscipliné.» L’Unità

«La légèreté, la fantaisie et l’irrévérence de la plume de Milena Agus fait vibrer à merveille leur quête du bonheur.» Page des libraires (lire la suite)
«Ses récits mâtinés de comptines à contre-courant cachent des sourires enfouis et illuminent des existences insignifiantes.» Librairie Le Square, Grenoble
«Voici le genre de livre que l'on ouvre comme une fenêtre avec vue sur mer. (..) Si les destins sont souvent brisés, ils restent ponctués de petits miracles que Milena Agus distille comme autant de soleils.» Librairie La Suite, Versailles
«Un tourbillon joyeux.» Librairie Lavocat, Paris
«Un total régal!» Librairie Mots en marge, La Garenne-Colombes