Une saison douce

Une saison douce

traduit de l’italien par Marianne Faurobert
  • Date de parution : 4 février 2021
  • 14 x 21 cm - 176 pages
  • ISBN : 9791034903696
  • 16,00 €
  • Version numérique - acheter
  • 12,99 €
  • ISBN ePub : 9791034903702
  • ISBN PDF : 9791034903719

Il pleuvait à torrents et personne, vraiment personne, n’était prêt à ouvrir sa porte, et surtout pas à ces individus. Oui, il y avait des Blancs parmi eux–les humanitaires qui les accompagnaient–mais ils étaient tout aussi étranges que les autres malheureux, mal fagotés et mal en point. Que venaient-ils faire, ces envahisseurs, dans notre petit village où il n’y avait plus de maire, plus d’école, où les trains ne passaient plus et où même nos enfants ne voulaient plus venir? Nous nous demandions comment les affronter, où les abriter puisqu’il le fallait. Eux aussi, les migrants, avaient l’air déboussolés. C’était pour ce coin perdu de Sardaigne, ce petit village délaissé, qu’ils avaient traversé, au péril de leur vie, la Méditerranée? C’était ça, l’Europe?

À propos

«Elle fait de son œuvre un outil d’harmonie et de pacification.» Le Monde
«Tout est formidable dans cette radioscopie.» L’Express
«Une fois encore Milena Agus fait merveille.» L’Obs
«Un conte tendre et polyphonique.» La Croix
«Une bien jolie fable où l’imaginaire est roi.» Le Point
«Le conte moral n’est pas le genre de Milena Agus, qui théâtralise en douceur ce petit monde chamboulé.» Le Canard enchaîné
«Une leçon de vie d’une rare intelligence.» Version Femina
«Milena Agus parle avec vitalité de choses graves et privilégie une écriture pétillante.» Télérama
«Sa tendre ironie fait des étincelles.» Le Figaro Magazine
«Une version très personnelle et drolatique de la mondialisation.» La Vie
«Une comédie antique pleine de truculence, de fantaisie et de poésie.» Le Figaro Littéraire
«Un ballet d’une humanité déchirante.» Le Parisien
«Le plus difficile dans les romans de Milena Agus c’est d’en tourner la dernière page.» Avantages
«Un lyrisme transcendant.» Lire
«Un grand moment d’humanité.» Le Soir
«Un roman qui rend heureux.» Quatre sans Quatre
«Milena Agus réussit le miraculeux équilibre entre humour caustique ravageur et profonde humanité.» Le Maine libre
«Un roman à la ligne claire et lumineuse.» les DNA
«La question douloureuse des migrants est ici traitée de belle manière grâce à la générosité, la couleur de ses personnages.» Unidivers
«On se plaît à imaginer que la fable devienne réalité.» Zibeline
«Un roman formidable, tendre et décapant.» Cosmo
«Un court roman qui, situé dans un endroit bien précis—ce minuscule hameau sarde au nom ignoré—, parle d’universel.» Parutions.com
«Décalé et drôle.» Benzinemag

«Déjouant les clichés du choc des cultures, Milena Agus nous plonge dans un récit choral, aux allures de conte ou de tragédie grecquePage des libraires, Librairie Jeanne Laffitte Les Arcenaulx
«Une lecture pleine de douceur et de solidarité, en toute simplicité, sans cynisme… Et ça fait du bien!» Librairie Auréole, Auray
«Une écriture qui pétille.» Librairie La Grande Ourse, Dieppe
«Un texte vrai, simple et empli d’humanité. Très émouvant!» Librairie L’Autre Monde
, Avallon
«Avec un talent de conteuse hors pair, Milena Agus livre ici une fable à la fois moderne, drôle et touchante.» Librairie Arcanes, Châteauroux

«Une fantaisie hors du commun. Faites attention, elle est contagieuse.» Librairie Le Cadran Lunaire
, Mâcon
«Pour qui sait lire entre les lignes, ce roman, sous forme de parabole, invite à la reconnaissance de l’autre et au sens du partage.» Librairie Sauramps
, Montpellier
«Sensible et franc, un roman lucide avec une pointe de merveilleux.» Librairie Pleine Lune, Tassin-la-Demi-Lune

«Tendre, drôle, exempt de toute mièvrerie, un roman doux amer d’une très belle justesse.» Librairie L’Arbre à Lettres
, Paris
«Une belle ode à la tolérance sous la douce plume de Milena Agus.» Librairie La Madeleine
, Lyon
«Milena Agus s’empare d’un sujet brûlant avec sa simplicité, son humanité et sa drôlerie.» Librairie Passages, Lyon
«Ce roman peut être vu comme un conte utopique, mais l’humanité qui s’en dégage fait un bien fou.» Librairie Le Hall du Livre
, Metz
«Rude et délicat.» Librairie Comme un Roman, Paris
«Un fort joli roman pour adoucir la saison!» Librairie La Suite, Versailles

«Délicieux!» Librairie Montaigne, Bergerac
«Milena Agus est implacable dans cette description d’une société figée à laquelle elle appartient.» Librairie Le Pain des Rêves, Saint-Brieuc
«Quel magnifique roman!» Librairie Tulitu, Bruxelles

«L’auteure réussit l’exercice difficile de transformer la grande et douloureuse question des migrants en une histoire simple, avec un regard tendre et décapant.» Il Manifesto

Abonnez-vous à notre lettre d'info