Catalogue à feuilleter
Recherche
 
Lettre d'infos
Votre e-mail


Vous êtes :





   


Toutes ces vies qu'on abandonne
Toutes ces vies qu'on abandonne


«Littérature française»
Date de parution : 04-01-2007
14 x 21 cm - 280 pages
isbn : 9782867464324
18,25 €



 Version numérique
  Prix : 7,49 €
  ISBN ePub : 9782867466564

       COMMANDER

 


En décembre 1918, à Annecy, l'armistice est signé, mais les trains continuent de ramener du front des hommes à jamais meurtris. L'un d'eux, à l'identité inconnue, semble ne pas vouloir se réveiller. C'est à Claire, une jeune novice travaillant depuis quatre ans dans son service, que le professeur Tournier confie la tâche de ramener à la vie ce corps muet, refermé sur ses souvenirs. Par fragments, l'inconnu se dévoile au lecteur et la jeune infirmière à elle-même... Les débuts de la psychiatrie, les vestiges de la guerre et l'apprentissage du désir forment un violent mélange qui en quelques semaines peut faire basculer toute une vie.


À propos

Prix coup de cœur du Roman Historique (Blois)
Prix du Premier Roman des Mots Doubs (Besançon)

Deuxième Prix Littéraire d'Ambronay

Prix des lecteurs du Méridien 2007 (Tarbes)
Prix Jeand'Heurs (Verdun)
Prix du Premier Roman du Touquet

Prix Jean Monnet des lycéens (Cognac)
Prix de la librairie Hisler Even (Metz)
Sélectionné pour le prix des lycéens PACA 2007/2008
Sélectionné pour le prix Inter-CE Acener 2008

Sélectionné dans le cadre de l'opération nationale du Syndicat de la Librairie Française "L'été des libraires 2007 "

«Les grands débats d'une époque [...], de la psychanalyse au statut de la femme, donnent à ce premier roman plein de vie, au charme trompeusement désuet, une réelle densité.» Le Monde
«Il émane beaucoup de sensibilité de cette première plume.» Le Vif L'Express
«La naissance d'une future grande. [...] tout est magnifiquement dessiné par l'éciture limpide, fine et sensible de Virginie Ollagnier.» Le Progrès
«Pari romanesque réussi.» Le Figaro Littéraire
«Elle nous guide avec une sensibilité rare à travers les chemins initiatiques de l'écoute et de la vocation. On en ressort véritablement ému...» Le Pélerin

 «Un roman à l'écriture sensible qui donne à voir le meilleur du genre humain, l'empathie et l'amour. Tout simplement magnifique.» Phosphore
«Très beau premier roman, empli de chaleur, de tristesse, d'espoir et d'interrogations.» Le Soir



«Une voix sensible et touchante dévoile la lente réconciliation des corps et des âmes et bouleverse le lecteur par sa juste humanité.» L'Imaginaire, Annecy
«Toutes ces vies qu'on abandonne... Mais, parfois, dans le cauchemar de la guerre, il y a des "sauveurs"... Un livre généreux, un premier roman bouleversant.» L'Odyssée, Saint-Malo
«Grâce, profondeur et luminosité... Un des bonheurs de la rentrée de janvier... Merci!» Le Roi livre, Paris
«Un mélange de pudeur, de sensibilité, d'humanité. Un pur bonheur de lecture.» Le Rouge et le noir, Saint-Chély d'Apcher
«Étonnant de maîtrise... je suis devenu amoureux fou de Claire.» Montbarbon, Bourg-en-Bresse

«Un premier roman fin et maîtrisé, ou le destin des principaux personnages balance, hésite entre sensibilité et mémoire des corps.» Passages, Lyon
«Cette jeune novice, toute en doute et sensibilité, nous émeut merveilleusement.» La Procure, Paris