Recherche
 
Lettre d'infos
Votre e-mail


Vous êtes :


Natalia Ginzburg


Tous nos hiers (Piccolo)


Natalia Ginzburg, née à Palerme en 1916, élevée à Turin dans un milieu universitaire résolument hostile à Mussolini, épouse l'écrivain Leone Ginzburg en 1938, qui mourra dans les prisons fascistes. Après la guerre, Natalia Ginzburg collabore à la maison d'édition Einaudi, traduit Proust et commence à publier de courts récits autobiographiques, bientôt suivis de romans : Valentino (1957), Les Voix du soir (1961), Les Mots de la tribu (prix Strega, 1963). Elle décède à Rome en 1990.