Catalogue à feuilleter
Recherche
 
Lettre d'infos
Votre e-mail


Vous êtes :





   


Décorama
Décorama


«Littérature française»
Date de parution : 09-01-2014
14 x 21 cm - 160 pages
isbn : 9782867467059
14,50 €



 Version numérique
  Prix : 10,99 €
  ISBN ePub : 9782867467127

       COMMANDER

 


Entretien avec Lucile Bordes (librairie Mollat)



Georges ne sait vivre que dans le passé. Il supporte mal le changement, en particulier dans la ville de bord de mer où il a grandi. Celle-ci se métamorphose à toute allure depuis que les chantiers navals ont fermé et que la municipalité mise sur l’immobilier. Pour ne pas devenir fou, il lui faut trouver un endroit à l’abri de l’agitation du monde et du béton en barres. Quoi de mieux que cette place de gardien qui se libère au cimetière central ? Mais la vie le rattrape lorsque des promoteurs s’intéressent à l’immeuble de son enfance où habite désormais son amie Pénélope, une jeune veuve pleine de ressources…
Pour ce deuxième roman, Lucile Bordes compose une fable à la fois drôle, cruelle et terriblement émouvante sur notre attachement aux lieux et la manière dont ils peuvent nous piéger. Elle impose aussi une écriture libre et impressionnante de maîtrise.


À propos

Prix du 2e roman de Laval 2015

«Elle réussit dans un espace romanesque minimaliste, à remuer les marécages d’un passé chargé, qui ne demandait qu’à exploser.» Le Monde (lire la suite)
«Son écriture, son ton, l’originalité de ses propos sont irrésistibles.» Version Femina (lire la suite)
«Lucile Bordes écrit avec une grâce fluide, attentive à tout un tas de menus détails, dissimulant sous des airs de conte, un constat navrant et une réflexion sensible sur l'esprit des lieux perdus.» Livres-Hebdo (lire la suite)
«En Don Quichotte de la beauté perdue, Georges, héros mélancolique, est un antihéros inoubliable. Un éblouissement.» Le Parisien
«Rien de plus léger, de plus délié, et de plus fin que cette histoire de cimetière. C’est à cela qu’on reconnaît les vrais écrivains, savoir injecter la vie jusque dans la mort.» France Inter

«Dans ce court roman, Lucile Bordes nous conduit à regarder différemment les photographies de nos vies, avec l’émotion aigre douce d’une nostalgie sans rancœur, tout simplement humaine.» Page des libraires, Librairie Saint-Christophe, Lesneven (lire la suite)
«Lucile Bordes est la reine des ellipses, des rires et des larmes, une archéologue de nos vies, qui n’hésite pas à nous surprendre, à nous interroger, à nous mener là où elle veut!» Librairie des Halles, Niort
«Une écriture libre et un humour presque noir, ainsi qu'une belle réflexion sur notre attachement aux lieux: un régal.» Librairie Les Guetteurs de vent, Paris
«J'ai beaucoup aimé cette idée que la ville ne se remplace pas mais plutôt qu'elle acquiert d'innombrables superpositions d'histoires... encore faut-il avoir la sensibilité pour le voir....être ce gardien entre passé et futur, comme Georges.» Librairie Kléber, Strasbourg