Voir le catalogue
Recherche
 
Lettre d'infos
Votre e-mail


Vous êtes :





   


Kapitoil
Kapitoil

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Adelaïde Pralon

«Littérature étrangère»
Date de parution : 02-09-2010
14 x 21 cm - 368 pages
isbn : 9782867465529
20 €



 


Pas facile de débarquer à New York pour un jeune informaticien qatari. Même si l’on est un vrai crack et que la multinationale qui vous emploie vous offre un pont d’or pour contrer le bug de l’an 2000. Quelles sont les règles de politesse à respecter? Comment décoder des expressions aussi déroutantes que «cul-terreux» ou «taper dans l’œil»? Karim s’efforce de ne pas commettre d’impairs pendant le temps libre que lui laisse son travail. Un temps qu’il consacre surtout à développer Kapitoil, un ambitieux programme permet-tant de prédire les cours du pétrole pour le plus grand profit des traders. À moins que… Dans une comédie bien moins légère qu’elle n’en a l’air, Kapitoil croque avec finesse une Amérique malade de la spéculation et du manque d’éthique de ses grands patrons.


À propos

«Kapitoil accomplit la prouesse propre au roman plus qu'à toute forme d'art : donner à voir un monde ordinaire à travers les yeux d'un être singulier.» Jonathan Franzen

«Kapitoil évoque avec finesse et humour les mathématiques, le Qatar, le sexe en Amérique et la morale, un peu.» Next
«Teddy Wayne concocte une jolie fable morale dominée par les attentats du 11 septembre.» Le Monde (lire la suite)
«Kapitoil se lit comme la chronique acérée d’une catastrophe annoncée.» Les Inrocks (lire la suite)
«C’est drôle, brillant, humain.» FHM (lire la suite)
«Teddy Wayne est un jeune talent prometteur, qui invente un nouveau genre : le polar socio-économique pré 11 septembre. Rien que ça…» La Vie
«Une œuvre d’une ambition folle et d’une composition diablement originale.» La Tribune
«Kapitoil raconte comment un homme se libère non seulement du monde qui l’entoure mais aussi de celui qui l’a façonné.» Les Echos
«Une histoire d’exil version comédie.» Grazia
«Difficile de ne pas être happé par cette lutte entre un idéaliste, encore naïf, et une microsociété aux us et coutumes sans foi ni loi.» Spirit (lire la suite)
«Une des bonnes surprises de la rentrée.» France 2
«Kapitoil saisit l’essence d’une époque sans tomber dans le piège de la reconstitution.» Sud Ouest Dimanche
«Un premier roman original.» Télé Z
«Ce premier roman est un étalonnage plein de saveurs de nos valeurs.» Ouest-France (lire la suite)
«Teddy Wayne signe une fable grinçante et percutante, portée d’un bout à l’autre par un héros aussi futé qu’attachant.» Livres Hebdo
«Inédit et réjouissant.» leslivresquejaime.net

«Un premier roman brillamment écrit. Le récit est poignant, juste et drôle… Un délice.» Booklist
«Dans un récit rondement mené, Teddy Wayne restitue admirablement une époque qui, rétrospectivement, nous paraît pleine d’une naïveté tragique.» Publishers Weekly
«Un roman plein de sagesse et de finesse, drôle, tendre et tellement touchant!» Marie Claire USA